Des livres de poche à lire cet été

Si vous êtes à la recherche de livres à glisser dans votre sac de plage, votre valise ou tout simplement à prendre avec vous pour lire à l’ombre d’un arbre, en voici une petite sélection qui vous feront voyager à prix doux :

Pour ceux qui ont envie d’énigmes et de mystères

Le crime de l’orient-express d’Agatha Christie – 5,60 euros au format poche

 zoom

Résumé de l’éditeur : « Par le plus grand des hasards, Hercule Poirot se trouve dans la voiture de l’Orient-Express – ce train de luxe qui traverse l’Europe – où un crime féroce a été commis. Une des plus difficiles et des plus délicates enquêtes commence pour le fameux détective belge. Autour de ce cadavre, trop de suspects, trop d’alibis. Privé de tous les moyens d’investigation habituels, ne pouvant contrôler les déclarations des voyageurs, Hercule Poirot ne devra compter que sur son intelligence et son flair. »

Mon avis : Ce roman est l’un des incontournables d’Agatha Christie à découvrir (ou redécouvrir). L’enquête est prenante, et montre à quel point l’auteur sait jouer avec le suspens tout en donnant une logique aux événements et à la résolution finale.

Les dix petits nègres d’Agatha Christie – 5,50 euros au format poche

Dix petits nègres

Le résumé de l’éditeur : « Il se passe quelque chose d’anormal. Les dix personnes conviées sur l’ïle du Nègre en ont la certitude. Pourquoi leur hôte est-il absent? Soudain, une voix s’élève, accusant d’un crime chaque invité. Commence alors une ronde mortelle, rythmée par les couplets d’une étrange comptine… »

Mon avis : Encore un roman d’Agatha Christie : une histoire sans détective qui propose de nombreuses énigmes ainsi que des personnages que l’on soupçonne tour à tour sans jamais trouver le coupable. Une nouvelle fois, la logique implacable de la « Reine du crime » fait mouche  dans un suspens qui fait froid dans le dos.

Pour ceux qui  aiment les histoires d’amour 

Toi et moi à jamais d’Ann Brashares – 7,75 euros en format poche

Toi et moi à jamais par Brashares

Le résumé de l’éditeur : « Riley, Alice et Paul, les deux sœurs et l’ami d’enfance. C’est l’été des retrouvailles : Côte Est des Etats-Unis, plages de l’île qu’on connaît par cœur, maisons de vacances. Mais tout a changé, ils ont 20 ans, l’amitié se trouble. Entre Alice et Paul, une attirance nouvelle s’installe. C’est alors que la tragédie frappe. »

Mon avis : Cette romance écrite par l’auteur de Quatre filles et un jean, est touchante. Pour ma part, je pense que le style fluide et simple de l’auteur y est pour beaucoup. Nous sommes vite emportés par cette histoire d’amour, d’amitié, parlant du passage à l’âge adulte et de la perte d’un être cher. Je ne m’étais pas particulièrement attardée sur l’écriture d’Ann Brashares dans ses précédents romans, mais ici je trouve que les mots de l’auteur sont imprégnés de douceur, de soleil et d’eau salé.

Pour ceux qui lisent des romans d’aventures  

Sa majesté des mouches de William Golding – 6,50 euros en format poche

Sa majesté des mouches

Résumé de l’éditeur : « Et si j’écrivais l’histoire de jeunes garçons sur une île?? Je les laisserais se comporter exactement comme ils voudraient.  » William Golding a relevé ce défi, et voici nos collégiens anglais « sans grandes personnes » sur une île déserte du Pacifique. C’est l’aventure, c’est la liberté – serait-ce le paradis ? »

Mon avis : Ne vous fiez pas au jeune âge des protagonistes, ce roman n’est pas un roman jeunesse. La violence y est présente, afin que William Golding puisse raconter son histoire sur la perte de l’innocence, sur cette tentative de mise en place d’une civilisation. L’histoire est prenante, intrigante. Jusqu’où ces enfants iront-ils ? Ce monstre qu’ils s’imaginent dans la nuit, n’est-il que le fruit de leur imagination ?

Gone de Micheal Grant – 8,20 euros en format poche

 Gone - Gone, T1

Résumé de l’éditeur : « Le jour se lève sur Perdido Beach, une petite ville de Californie. Au collège, un professeur d’histoire commence son cours, comme tous les matins puis, tout à coup, il disparaît, « volatilisé », comme tous les habitants de plus de 15 ans. Alors que les rumeurs circulent à la vitesse de la lumière, les enfants rentrent chez eux. Ils découvrent alors que plus aucun moyen de communication ne fonctionne. Les heures passent et les adultes ne reviennent pas. Une nouvelle vie commence alors tandis qu’au même moment, certains enfants s’aperçoivent qu’ils sont dotés de pouvoirs surnaturels. Il faut désormais un chef pour maîtriser le chaos et organiser le quotidien, mais Sam, celui que tout le monde désigne, refuse ce rôle. C’est Caine, la forte tête de l’académie militaire pour enfants à problème, qui s’érige alors en tyran. »

Mon avis : Comme dans Sa majesté des mouches, on retrouve des enfants (et adolescents) devant s’organiser sans adultes. Ce livre, le premier d’une série de six autres, est destiné à un public adolescent. Pourtant tout comme le précédent ouvrage, l’auteur réussit à transcender cette barrière. On rentre tout de suite dans l’histoire sans jamais en ressortir. Il y a de l’action ainsi que du mystère mais aussi de la logique dans l’explication qu’on nous donne petit à petit des événements. On ne cesse de tourner les pages en ce demandant : Que va t-il se passer ?

Pour ceux qui aiment les livres qui font réfléchir

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harpeur Lee – 6,50 euros en format poche

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Le résumé de l’éditeur : « Dans une petite ville d’Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. »

Mon avis : Ce classique américain est un incontournable. Harper Lee raconte ses personnages avec une justesse déroutante : l’attachante Scout, le juste Atticus, l’adorable Calpurnia … Chacun apporte au sujet de l’Amérique sudiste ségrégationniste une vision qui permet de comprendre la complexité de cette période trouble. Ce roman sur l’enfance confrontée au préjugé prend une dimension de quête initiatique intemporelle.

Ce que le jour doit à la nuit Yasmina Khadra  – 5,15 euros au format poche

 Acheter le livre d'occasion Ce que le jour doit à la nuit sur livrenpoche.com

Le résumé de l’éditeur : « Algérie, dans les années 1930. Les champs de blés frissonnent. Dans trois jours, les moissons, le salut. Mais une triste nuit vient consumer l’espoir. Le feu. Les cendres. Pour la première fois, le jeune Younes voit pleurer son père.

Et de pleurs, la vie de Younes ne manquera pas. Confié à un oncle pharmacien, dans un village de l’Oranais, le jeune garçon s’intègre à la communauté pied-noire. Noue des amitiés indissolubles, françaises, juives : « les doigts de la fourche », comme on les appelle. Et le bonheur s’appelle Émilie, une « princesse » que les jeunes gens se disputent. Alors que l’Algérie coloniale vit ses derniers feux, dans un déchaînement de violences, de déchirures et de trahisons, les amitiés se disloquent, s’entrechoquent. Femme ou pays, l’homme ne peut jamais oublier un amour d’enfance… »

Mon avis : Yasmina Khadra est un de mes auteurs préférés. Ici, il nous emmène en Algérie dans une période troublée. Il est intéressant de voir l’histoire à travers les yeux de Younes qui peine à trouver sa place dans ce conflit :  élevé parmi les français mais né algérien, il n’arrive à se positionner pour aucun camps. Le temps qui passe, l’évolution du pays et de l’entourage de Younes vis à vis de lui permettent d’apercevoir les contours de l’Algérie à l’aube de son indépendance.

Ils ne vous restent plus qu’à faire votre choix.

Résultat de recherche d'images pour "hanna marin qui lit"

Bonne lecture à tous

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s