Des leçons de vie apprise dans Nana

En ce lundi, je reviens avec un nouvel article un peu similaire à Des leçons de motivation apprises grâce à Naruto. Cette fois-ci, nous allons parler du manga et de l’anime (=dessin animé japonais) Nana.  Et non, il ne s’agit pas d’une adaptation du roman d’Émile Zola.

Qu’est-ce que Nana ?

Nana c’est un manga d’Ai Yazawa : une mangaka talentueuse qui a malheureusement dû arrêter ses activités en 2009 (et par la même occasion son manga Nana aujourd’hui inachevé) à cause de soucis de santé. Nana a été adapté en anime, et a connu un succès retentissant à l’écran comme sur papier. Ce manga raconte l’histoire de deux jeunes filles portant le même nom (Nana vous l’aurez deviné). Se rendant à Tokyo, l’une pour rejoindre son petit ami, l’autre pour poursuivre son rêve d’un jour devenir chanteuse. En se rencontrant dans le train, elles se lient d’amitié malgré leur différence. Plus tard elles sont amenées à se recroiser …

Aussi culte que Naruto, ce manga utilise pourtant un tout autre registre. Loin des combats, c’est le quotidien des personnages qui nous intéressent. Les relations amoureuses, la poursuite de leurs rêves, le passage à l’âge adulte …

Image associée

Nana Osaki (en haut) Nana Komatsu (en bas)

Thème numéro un : La vie n’est jamais un long fleuve tranquille 

Nana Osaki est une jeune fille ayant grandi avec sa grand-mère, et dont le plus grand rêve est de devenir une chanteuse reconnue dans tout le Japon. Nana Komatsu, quant à elle, semble portée par l’envie d’être aimée. Ces deux filles montant à la capitale, chacune pour des motifs différents, représente le passage à l’âge adulte. Elles s’éloignent de ce qu’elles ont toujours connu et vont être amenées à grandir, à être confronté aux réalités de la vie : les problèmes d’argent, les responsabilités, les relations sentimentales compliquées … Être humain, c’est se débattre constamment pour pouvoir trouver un équilibre : on se rend compte de cela en devenant adulte. Cela peut être rassurant de s’identifier aux mêmes problèmes des deux héroïnes.

Résultat de recherche d'images pour "nana komatsu manga"Nana Komatsu 

Thème numéro deux : La solitude

Comme dans la vie, le manga Nana montre que chacun porte son lot de souffrance. La solitude, notamment, est un sujet qui revient régulièrement. Chacun peut en être victime. Malgré le fait qu’elle ait vécu dans une famille aimante, Nana Komatsu a besoin de la présence des gens et a peur de la solitude. On le voit avec son amitié possessive avec la deuxième Nana, ou encore avec ses relations amoureuses souvent chaotiques. Nana Osaki quant à elle, même si cela n’apparaît pas au premier abord, est aussi confrontée à ça. Abandonnée par sa mère lorsqu’elle n’était encore qu’une enfant, elle est désormais très possessive avec les gens qu’elle aime comme si elle avait peur de les perdre à leur tour. Il y a également d’autres personnages comme Shin, Layla mais aussi Ren qui illustre cette souffrance. Mais je vous laisse découvrir le manga ou l’anime (que vous pouvez retrouver sur Youtube) pour découvrir tous les aspects de cette thématique portée par le magnifique scénario d’Ai Yazawa.


Image associée
Nana Osaki

Thème trois : Les relations humaines sont toujours compliqués

Que ce soit en amitié ou en amour, les relations humaines sont complexes. Il peut y avoir de nombreux désaccords, si on n’entretient pas la relation elle peut se détériorer, ou bien rester intacte. Dans Nana, les malentendus sont toujours douloureux à regarder, car irréversibles. Nobu, Takumi et Nana, Shoji et Sachiko … Bien que des relations peuvent se renouer, il y a toujours une tristesse après qu’elle se soit défaite, comme si quelque chose d’irréversible avait été brisé.

Résultat de recherche d'images pour "nana anime"

Les deux Nana

Sur ce, je vous laisse avec quelques citations du manga :

« On dit qu’on prend conscience de l’importance d’une personne que quand on la perd…Mais j’ai l’impression qu’en réalité, on ne s’en rend vraiment compte que quand on est amené à lui faire face une nouvelle fois. »

« On dit souvent que dans la vie, il faut parfois repartir à zéro … Mais tout être humain vit sur l’amoncellement des choses qu’il a accomplies dans son passé, alors ce n’est pas si facile. On ne peut pas dire que c’est comme casser un tas de briques et le reconstruire. Peut-être qu’il faut se donner le mal de continuer à construire sa vie pour finir par atteindre son idéal … »

« Dis Nana … Pourquoi est-ce que réaliser un rêve et être heureuse … Sont deux choses si différentes ? Je ne comprends toujours pas. »

A Lundi prochain pour un nouvel article !

Un commentaire sur “Des leçons de vie apprise dans Nana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s