Mon bilan après trois ans à l’université

J’avais envie d’écrire cet article il y a quelques mois déjà, mais je n’ai pas eu le temps de le faire et me suis donc concentrée sur des articles plus courts. Pourtant, je trouvais intéressant d’écrire quelque chose sur ces trois années marquant la fin de ma licence. Je ne parlerais pas du contenu de mes cours, mais plus du système de fonctionnement général de la fac en espérant que cela aidera le maximum de personnes. Tout d’abord, je pense qu’avant de se lancer dans un cursus universitaire, il faut se poser quelques questions. 

Quels sont vos motivations et vos objectifs ?

Il ne sert à rien de se lancer dans une formation avec pour seul objectif d’obtenir un diplôme. Il faut que les cours que vous suivez vous stimulent, si vous vous rendez compte que ce n’est pas le cas un conseil : fuyez. Sans de véritables motivations, il vous sera pénible pour vous d’arriver à la fin d’un cursus. Alors posez-vous la question : Qu’est-ce qui m’intéresse dans cette formation ? Le nom de l’université ? Les débouchés ? Je pense que ce qui devrait surtout déterminer votre choix, c’est le contenu des cours (et pas uniquement les intitulés qui peuvent être trompeurs), ainsi que les témoignages des anciens élèves.

Résultat de recherche d'images pour "gif baby one more time"

Aucuns parcours ne se ressemblent

Arrêter une formation en cours de route n’est pas une finalité, redoubler plusieurs fois non plus, valider de justesse encore moins. Gardé en tête que vous ne pouvez vous comparer avec personne, car chaque parcours est unique. L’important est de trouver ce qui vous plaît et de toujours persévérer afin de réussir.

Résultat de recherche d'images pour "jumeaux gif"

Demandez-vous si vous êtes autonome

Comme je vous le disais dans mon article Les bonnes habitudes à prendre à la fac, à l’université il faut savoir se débrouiller seul, que ce soit au niveau des cours, des informations administratives … Vous allez devoir acquérir votre propre méthode de travail et garder une motivation sans faille.

Image associée

Préparez-vous à des cours très théoriques

A part quelques formations professionnels, la plupart des cours dispensés à l’université restent très théoriques et offrent peu de pratiques en cours. Cela ressemble pour beaucoup à la continuité du lycée avec des cours plus poussés et plus spécifiques, avec l’encadrement en moins et les partiels en plus. Résultat de recherche d'images pour "gif lecture"

Mon bilan

Même si j’ai souvent eu des baisses de motivations à cause du côté très théorique de ma licence, l’université a été une expérience enrichissante. Se sentir perdu dans la masse, devoir persévérer dans son travail sans aide … Ce n’est jamais évident. Mais il y a du positif à prendre dans toutes les expériences et les connaissances que j’ai assimilées durant ces trois années m’ont donné une solide culture générale ainsi qu’une autonomie de travail. Il est vrai que je déplore souvent le manque de pratique proposé à l’université, le manque de concret au sujet du monde du travail. Mais cela m’a aussi donné envie de créer ma propre expérience afin de m’ouvrir des portes, même si j’aurais aimé que l’université me donne cette chance.

Et vous, que pensez-vous de l’université ? A Lundi prochain pour un nouvel article !

9 commentaires sur “Mon bilan après trois ans à l’université

  1. Je suis moi-même en licence et je trouve ce que tu dis particulièrement vrai ! Tu donnes de bons conseils pour les futurs universitaires 😉 je me sens moins seul quand tu dis que toi aussi tu déplores le manque de pratique ou du moins une relation avec le monde du travail comme si on n’avait pas encore toutes les clés en main pour rattacher ce que nous voyons en cours à ce qui se passe dans la réalité !

    Aimé par 1 personne

    1. Ça me fait super plaisir, merci 🙂 Oui, c’est vraiment dommage que des diplômes post-bac ne proposent pas un minimum de pratique ou au moins quelques clés en lien avec le monde du travail … Et puis je trouve aussi dommage qu’en licence, on ne soit pas toujours obligé de faire un stage. En quelle année es-tu ?

      Aimé par 1 personne

  2. Bien contente d’avoir attendu un peu pour lire cet article 🙂 Je le trouve riche et très pertinent! Je suis sûr que tous ces conseils vont aider pleins d’étudiants en devenir! xx

    J'aime

  3. Coucou,
    C’est de très bons conseils, que j’aurai bien aimé entendre pour ma première année de Licence, y a 6 ans. Après, la meilleure chose que j’ai faite, au bout de quelques années à refaire des premières années dans des parcours différents, mais aussi un burn out, c’est de me poser, de prendre mon temps pour faire un point sur ce que j’avais vraiment apprécié faire. Et surtout, ce qui m’a sauvé (puisque je suis enfin passé en seconde année), c’est de m’éloigner de mes parents (pour prendre de meilleures décisions), de ne plus être dans un milieu stressant où j’avais l’impression que tout reposait sur mes épaules
    Laura.

    J'aime

    1. Ton expérience m’a l’air très intéressante. J’ai l’impression que nous sommes beaucoup à nous perdre dans les études supérieurs à cause des attentes de notre entourage ou encore de nos propres attentes façonnées par la société… C’est très dur quand on se rend compte que ce que l’on fait ne nous convient pas forcément. Bravo à toi d’avoir pris ces décisions 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s